Renforcement des sols et de stabilisation des sols

La nature (composition) du sol lui-même, qu'il s'agisse de sable, de boue, d'argile, de craies, de pierres, voire de pierres concassées, détermine son comportement (sa déformation) lorsqu'une charge y est appliquée. En général, les sols ont une faible capacité portante.


Les édifices tels qu'
un immeuble, un pont ou même une voiture ou un volume de terre exercent une charge considérable sur une surface déterminée du sol. Lorsque cette charge dépasse la capacité portante du sol, celui-ci a tendance à se fissurer, à s'affaisser.


Le principe du sol renforcé est d'améliorer les caractéristiques de résistance à la traction de la matrice de renforcement du sol. Les matériaux susceptibles d'être combinés avec le renforcement ont des propriétés de résistance à la traction limitées.


L'interaction entre les géotextiles et les matériaux environnants est fondamentale pour assurer l'effet de renforcement. Celui-ci n'est efficace que lorsque les contraintes de traction exercées sur l'armature peuvent être transférées aux matériaux environnants. L'armature peut représenter une surface de glissement potentielle indépendamment de sa résistance si les caractéristiques d'accrochage ne sont pas suffisantes. Ce sont les propriétés de la matrice constituée par le sol et l'armature qui sont importantes, et non les propriétés indépendantes du sol et de l'armature.



Galerie

Télécharger le PDF